Défense française (partie 5) la variante classique

9,00 

La première variante jouée sur la défense française.

Voici la suite de notre « épopée » sur la révolution française, après:

la variante d’échange et fermée (partie 1)

la variante Winawer (partie 2)

la variante d’avance (partie 3)

la variante Tarrasch (partie 4)

nous allons nous atteler à l’analyse et la compréhension de la variante dite « classique ».

Les premiers coups sont les suivants: 1.e4 e6 2.d4 d5 3.Cc3 Cf6

A l’instar de la variante Winawer (3…Fb4), les noirs exercent une pression centrale sur le pion e4.

Notre analyse se portera sur les coups 4.e5 et 4.Fg5 dans lesquels nous retrouvons différentes variantes populaires telles que la variante MacCutcheon après 4…Fb4 ou l’attaque Albin plus connue sous le nom d’attaque Alekhine-Chatard après 4…Fe7 5.e5 Cfd7 6.h4!

Ce système de la défense française est moins agressif que la variante Winawer, mais probablement plus facile à jouer et à comprendre.

Il comporte néanmoins d’excellentes possibilités de contre-attaque, caractéristiques de cette ouverture.

Beaucoup de champions du monde s’y ont employé: Alekhine, Botvinnik, Petrosian et plus récemment Anand et Carlsen.

Interactivité:

Une discussion à l’aide du tchat est possible. Je répondrai aux questions pertinentes.

Niveau requis:

Une certaine expérience du jeu est nécessaire dans cette master-classe

Contenu:

Le cours comporte des explications sur la façon d’appréhender ce style de positions et des exemples de parties.

 

A propos de l’auteur

Manuel Apicella est grand-maître international depuis 1995. Champion de France en 1992. Professeur d’échecs depuis 1988. Capitaine et entraîneur de l’équipe de France féminine championne d’Europe en 2001.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Défense française (partie 5) la variante classique”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page