Les finales (partie 2) les finales de tours

9,00 

La technique pour gagner cette finale est caractéristique avec ce type de matériel

Catégories : ,

Les tours sont les pièces qui statistiquement dans la partie s’échangent le plus tardivement.

Ce qui fait que les finales de tours sont les plus courantes.

Ce sont souvent aussi les plus difficiles.

Le grand-maître Xavier Tartacover disait: « toutes les finales de tours sont nulles ».

Il connaissait leurs difficultés et parfois un pion d’avance, contrairement à d’autres finales,  ne suffit pas pour gagner.

L’activité de la tour est souvent primordiale.

Nous allons à l’aide d’exemple pratique étudier plusieurs finales représentatives afin d’améliorer notre vision du jeu dans ce genre de finales.

 

Niveau requis:

Pas de niveau minimum, mais certaines positions seront complexes. L’élève pourra revoir à son rythme les moments clés qui lui paraissent difficiles.

Contenu:

Le cours comporte des explications sur la façon d’appréhender ce style de positions et des exemples de parties.

Un fichier de parties et d’exercices est fourni en téléchargement.

 

A propos de l’auteur

Manuel Apicella est grand-maître international depuis 1995. Champion de France en 1992. Professeur d’échecs depuis 1988. Capitaine et entraîneur de l’équipe de France féminine championne d’Europe en 2001.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les finales (partie 2) les finales de tours”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page