L’ouverture anglaise

9,00 

Le coup 1.c4 caractérise la partie anglaise

Avec ce coup de pion, les blancs contrôlent le centre sans l’occuper.

Contrairement aux coups « principaux » 1.e4 et 1.d4, les blancs n’essaieront pas de prendre l’espace au centre avec leurs pions dès l’ouverture.

Le pion avancé en c4 indiquera généralement la direction de l’attaque qui se situera sur l’aile-dame.

Le fianchetto roi aidera à exercer une pression supplémentaire.

C’est ce que appelons ouverture de flanc.

Voici les différentes variantes que nous allons étudier:

1…e5 2.Cc3 Cf6 3.Cf3 Cc6 4.g3

1…c5

Le début Réti associé à l’anglaise:

1…e6 2.Cf3 Cf6 3.g3

1…c6 2.Cf3 d5 3.b3

Notre analyse ne portera pas sur les transpositions liées aux gambit dame ou autres ouvertures avec 1.d4.

L’avantage de cette ouverture est sa rareté mais aussi sa difficulté de compréhension quand le joueur menant les noirs ne connait pas les plans à employer.

A contrario, le joueur avec les blancs devra toujours être vigilant quant à l’emploi de ses pions centraux dans le milieu de partie.

En effet, si les pions centraux n’avancent pas dans l’ouverture, ce sont eux qui généralement permettront la victoire.

 

Niveau requis:

Pas de niveau requis dans cette master-classe, tout le monde pourra comprendre à son rythme.

Contenu:

Le cours comporte des explications sur la façon d’appréhender ce style de positions et des exemples de parties.

Un fichier de parties et d’exercices est fourni en téléchargement.

 

A propos de l’auteur

Manuel Apicella est grand-maître international depuis 1995. Champion de France en 1992. Professeur d’échecs depuis 1988. Capitaine et entraîneur de l’équipe de France féminine championne d’Europe en 2001.

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’ouverture anglaise”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page